9 juillet 1940

Suite aux opérations de la veille, la SAAF décide de redéployer son dispositif afin de soutenir les opérations. A cette fin, six Hartbees sont envoyés sur Wajir et Buna, tandis que quatre Ju 86 sont placés en alerte à Nanyuki. Enfin, le Capt Peter Ffytche-Hogg prend le commandement d’un détachement du 1 Squadron SAAF envoyé à Nairobi. Ce C Flight constitué de quatre Hawker Fury (n°200, 203, 205 et 206), ainsi que des Lt Jacobus Kok, Thomas Irvine et Patrick Rushmere, formera la base du futur 2 Squadron SAAF. Les pilotes du  40 Squadron SAAF sont néanmoins mis à rudes épreuves puisque dans les jours suivants pas moins de quatre appareils sont contraints à des atterrissages forcés faute de carburant ou suite à un problème moteur.

Dans le même temps, la situation au sol évolue puisque la garnison de Moyale, après plusieurs jours de combat, est relevée par la D Company du 1st King’s African Rifles sous les ordres du Capt David Henderson. Une offensive est prévue pour le 27 avec une préparation aérienne devant débuter entre le 14 et le 16 juillet.

Pertes Afrique du Sud

40 Squadron SAAF

Hartbees n°843

Lt Geoffrey Tatham ; A/Sgt Geoffrey Whitford

Atterrissage forcé suite à un problème moteur, appareil fortement endommagé, entre Wajir et Isiola.

Laisser un commentaire