9 Janvier 1941

Front nord

Trois Bristol Blenheim Mk IV, du No.14 (RAF) Squadron, décollent à 07h05 pour une reconnaissance armée du secteur de Kassala. Durant le vol de retour, le R3899 (Sergeant Leslie J. Patey) est fortement endommagé durant un affrontement avec deux Fiat CR.42. À noter que selon la documentation britannique, l’un des chasseurs italiens aurait été endommagé dans l’affrontement, au moins de s’écraser en rentrant à sa base[1]. Le Wellesley K7750 (Sergeant Aldus) prend le relais à partir de 16h30, sans incident particulier à signaler.

De son côté, le No.203 (RAF) Squadron continue ses escortes quotidiennes des convois maritimes en mer Rouge. Ainsi, trois des Blenheim Mk IVF se succèdent durant la journée (0625- 17h40) au-dessus du convoi B.S.12.

À 05h45, cinq Hawker Hurricane (Captain Gerald J. le Mesurier ; Lieutnant Thomas Condon, E.A. Jarvis, P.H. Smith, Servaas de K. Viljoen et K.A. Young), du No.1 (SAAF) Squadron décollent pour rejoindre le terrain avancé de Kashim el Girba près de la frontière. Après avoir ravitaillé, le Captain Gerald J. le Mesurier et le lieutnant K.A. Young partent, à 07h10, pour patrouiller les environs de Kassala.  Un Savoia-Marchetti SM.79 est, notamment, engagé à deux reprises, mais sans succès, tandis que le terrain de Barentu fait l’objet d’un mitraillage. Ils sont suivis, à 11h00, par les Lieutnant Thomas Condon, P.H. Smith et Servaas de K. Viljoen pour une mission similaire visant cette fois le terrain de Tesseney[2].

Front sud

Après une longue pause, depuis fin décembre, à la suite de problèmes moteurs, les Fairey Battle du No.11 (SAAF) Squadron renouent avec les opérations. Ainsi, six appareils décollent pour bombarder en trois vagues (de deux appareils) le terrain de Yabelo. La première paire constituée des Lieutnant B.S.M. Hamilton (n°926 avec Flight Sergeant J.W. Dixon) et O.P. Gray (n°906 avec Flight Sergeant C.B. Hanger) est chargé d’effectuer une reconnaissance préalable afin d’estimer la présence ou non de chasseurs italiens. Ils rentrent peu après (14h40) afin de confirmer la présence sur place d’au moins trois Caproni Ca.133 et l’absence probable de défense adverse. Les deux autres paires : n°925 (Major A.D. Irvine ; Flight Sergeant M.M. Oberholzer), n°924 (Captain E.J. Kelly ; Flight Sergeant L.P. White), n°922 (Lieutnant Cornellius A. van Vliet ; Air Sergeant F.L. Cotton ; Air Corporal P.C. Sewell) et n°902 (Lieutnant J.T. Mathews ; Flight Sergeant R.P. Wolhuter) attaquent en semi-piqué (de 1 200 à 300 m d’altitude) entre 16h55 et 17h45 et revendiquent deux Caproni Ca.133 détruits au sol. Un des appareils sud-africains est légèrement endommagé[3].

L’activité est aussi intense pour le No.41 (SAAF) Squadron puisque douze Hartbees, basés à Ndege’s Nest, sont chargés d’une large opération de reconnaissance et soutien aux troupes sud-africaines opérant dans la région de Buna afin de sécuriser plusieurs points d’eau. Les Hartbees opèrent de l’aube au coucher du soleil à raison de trois appareils en vol en permanence toutes les heures. Deux avions sont, cependant, contraints à des atterrissages forcés sans conséquence pour les équipages. En tout vingt-cinq sorties sont effectuées, totalisant soixante-cinq heures de vol, tandis que soixante-quinze bombes de 20lb sont larguées[4].

Le No.40 (SAAF) Squadron n’est pas en reste puisque suite à la découverte d’une douzaine de véhicules italiens, dans les environs, du Dukana, deux Hartbees sont chargés d’appuyer des troupes britanniques chargées d’occuper rapidement le secteur vers 16h10. Là encore, l’un des appareils sud-africains est légèrement endommagé, sans conséquence, par la défense italienne[5].

Revendications Alliés
No.14 (RAF) Squadron 1 Fiat CR.42 gravement endommagé Combat aérien, près de Kassala (après 07h05)
No.11 (SAAF) Squadron 3 Caproni Ca.133 détruits au sol Bombardement Yabelo (16h55 – 17h45)
Pertes alliées
No.14 (RAF) Squadron Bristol Blenheim Mk IV R3899 Sergeant Patey Endommagé en combat aérien, près de Kassala (après 07h05)
No.237 (Rhodesia) Squadron Hawker Hardy K5923 Flying Officer Cyril P. Chilvers ; Sergeant John Gray Endommagé au roulage, Aroma (10h25)[6].
No.40 (SAAF) Squadron Un Hartbees endommagé Opérations dans le secteur de Dukana – Hobok (16h10)
No.41 (SAAF) Squadron Deux Hartbees endommagés Opérations dans le secteur de Buna.

[1] No.14 (RAF) Squadron : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kew : TNA, AIR 27/192 ; NAPIER, Micha el. Winged Crusaders : The Exploits of 14 Squadron RFC & RAF 1915 – 1945. Barnsley : Pen & Sword, 2013.

[2] No.1 (SAAF) Squadron : War Diary. Kew : TNA, AIR/54/1.

[3] No.11 (SAAF) Squadron : War Diary. Kew : TNA, AIR/54/4 ; January 1941 – Narrative Northern Operations SAAF. Kew : TNA, AIR/54/9 ; No.40 (SAAF) Squadron, War Diary. Kew : TNA, AIR 54/5 ; SHORES, Christopher ; RICCI, Corrado. Dust Clouds in the Middle East – The Air War for East Africa, Iraq, Syria, Iran and Madagascar, 1940 – 1942. London : Grub Street, 2010 (Reprinted). p. 94 ; SUTHERLAND, Jon. Air War East Africa (1940 – 1941). The RAF versus the Italian Air Force. Barnsley : Pen and Sword Aviation, 2009. p.87.

[4] January 1941 – Narrative Northern Operations SAAF. Kew : TNA, AIR/54/9 ; No.41 (SAAF) Squadron, War Diary. Kew : TNA, AIR 54/86.

[5] January 1941 – Narrative Northern Operations SAAF. Kew : TNA, AIR/54/9 ; No.40 (SAAF) Squadron, War Diary. Kew : TNA, AIR 54/5.

[6] No.237 (Rhodesia) Squadron : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kiew : TNA, AIR 27/1450.


Logbook Lieutnant Cornelius van Vliet – No.11 (SAAF) Squadron

Laisser un commentaire