9 août 1940

Afin de terminer le travail, deux Fiat CR 32 de la 410a Squadriglia CT (Tenente Elio Pesce et Ubaldo Buzzi), ainsi qu’un Fiat CR 42 de la 413a Squadriglia CT (Sottotente Miroslav Komjanc) décollent d’Hargeisa en direction de Berbera. Arrivés au-dessus, à 06h00, les pilotes italiens peuvent confirmer que plus aucun appareil britannique n’opère depuis l’aérodrome. À défaut, quelques véhicules sont mitraillés, tandis qu’une très forte DCA est toujours signalée. Malgré la perte des terrains en Somalie, la RAF parvient à mener sept vols au-dessus de la Somalie (quatre par le 8 Squadron RAF, deux par le 203 Squadron RAF, et un par le 11 Squadron RAF).

Au Soudan, les Vickers Wellesley sont aussi très actifs. Ainsi, cinq Wellesley, du 14 Squadron RAF, accompagnés par trois Bristol Blenheim Mk I du 45 Squadron RAF, sous les ordres du Flight Lieutnant Cecil G.S. Rowan-Robinson décollent de Port Sudan pour bombarder le QG de la Regia Aeronautica à Massaua vers 06h15. Selon les équipages, plusieurs coups au but sont signalés contre des bâtiments malgré l’intervention de deux chasseurs adverses. Par contre, l’attaque menée par cinq appareils du même type, mais appartenant au 47 Squadron RAF est plus mouvementée. Ces derniers sont chargés de la destruction d’un entrepôt de munitions repéré à Gura. Si le bombardement semble encore un succès, cette fois-ci, la réaction de la Regia Aeronautica est plus énergique puisque tous les avions sont touchés. Le K7756 (Sergeant Colvin, Sergeant George R. Pope, Squadron Leader Theed), rapidement endommagé, concentre bientôt toute l’attention des chasseurs italiens. Néanmoins, le Sergeant Colvin réussit à s’échapper et à poser en catastrophe son avion à Carthago. Malheureusement, son observateur, le Sergeant George R. Pope, grièvement blessé décédera peu après.

Enfin, sur le front sud, lors d’une reconnaissance par le 40 (SAAF) Squadron sur El-Wak, le Hartbee n°856 est endommagé et l’équipage contraint à un atterrissage forcé. Immédiatement encerclé par des troupes italiennes, le Captain A.R. Lemmer se rend, tandis que l’Air Sergeant S. Lewis essayant de s’échapper est tué (par crainte de rumeurs, infondée, selon lesquelles les aviateurs capturés par les italiens seraient remis aux troupes irrégulières pour être castrés[1]).

Pertes Commonwealth
40 Squadron SAAF Hartbees n°856 Captain A.R. Lemmer (capturé), Air Sergeant S. Lewis (tué) Combat aérien, posé en territoire ennemi, El Wak.
47 Squadron RAF Wellesley K7756 Sergeant Colvin, Squadron Leader TheedSergeant George R. Pope (blessé, décède peu après) Combat aérien, Gura, atterrissage en catastrophe à Carthago, gravement endommagé.

[1]Télégramme M.F. 1866, September 17, Narrative northern operations SAAF, September 1940, op. cit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.