8 juillet 1940

Cette journée marque le retour de la SAAF sur le front Sud avec deux opérations. Lors de la première, le 12 Squadron SAAF envoie deux Ju 86, sous les ordres du Lt Thomas Fisher, effectuer une reconnaissance de la frontière entre le Kenya et la Somalie italienne. La seconde voit les débuts du nouveau  40 Squadron SAAF. En effet, après une courte période d’acclimatation, les Sud-Africains reçoivent, le 7 juillet, l’ordre de déployer six Hartbees sur le terrain de Wajir. Le lendemain, le Capt Louis Schravesande1 décolle, à 14h00, avec ses appareils pour attaquer l’artillerie italienne près de Moyale. Tandis que le n°802 (Lt Neville Rankin ; A/Sgt Albert Thompson) est chargé d’attirer la défense antiaérienne grâce à un blindage supplémentaire, les Hartbees attaquent en semi-piqué revendiquant la destruction de onze pièces d’artillerie sur les douze présentes. L’attaque terminée les Sud-Africains rentrent à Wajir avant de repartir, le lendemain vers Isiola. Durant ce vol, le n°843 est contraint à un atterrissage forcé à mi-chemin. Si l’appareil est gravement endommagé, son pilote le Lt Geoffrey Tatham souffre d’une facture de l’épaule, tandis que le mitrailleur, A/Sgt Geoffrey Whitford est indemne.2

Le front nord va, quant à lui, voir un combat entre bimoteurs. En effet, cinq Wellesley du 14 Squadron RAF décollent, vers midi, pour bombarder le terrain de Zula. Approchant de la cible, ils interceptent à basse altitude un S 81 de la 10a Squadriglia. Selon le Flg Off Cecil Rowan-Robinson, aux commandes d’un des appareils à l’armement amélioré (K7723) :

« je plonge dessus (…), comme il est encore très bas, je tire une longue rafale avec ma mitrailleuse avant. Puis je passe au-dessus et tourne autour pour donner une chance à mes mitrailleurs (…), finalement il semble touché puisqu’il percute la mer ».

Cependant, l’appareil (L2649) du Plt Off Richard J. Willitts est endommagé lors du piqué, le pilote recevant notamment des éclats de la verrière dans les yeux. Blessé, partiellement aveuglé par le sang, il est contraint de se poser en urgence sur l’île d’Aqiq Kabir, au large du Soudan, où ils seront rapidement secourus. Dans le même temps, l’équipage italien connaît un véritable drame. Tous blessés, lors du combat ou de l’amerrissage, ils réussissent à mettre le radeau gonflable à l’eau. Mais, à ce moment, le S Ten Goffredo Franchini s’aperçoit qu’il ne peut flotter avec plus de trois personnes. Il ordonne, alors, à son équipage de le laisser sur place, accroché à un des morceaux d’ailes, afin de rejoindre un îlot proche puis de revenir le chercher. Lorsque le Serg Magg Piero Violetti revient, il ne trouve plus aucune trace de son chef (il recevra la Medaglia d’Oro à titre posthume). Isolés, les malheureux mettrons près de deux semaines pour rejoindre un village, se nourrissant d’œufs d’oiseaux, avant d’être rapatriés à Massaua par un destroyer.


1 Et non Scravesande comme mentionné dans plusieurs ouvrages.

2 A noter que la date de cette mission pose un problème insoluble. En effet, l’auteur sud-africain Steven McLean fait état du 2 juillet, en s’appuyant sur le logbook du Lt Tatham, hypothèse soutenue par le Northern Diary de la SAAF. Par contre, plusieurs auteurs, dont les deux références Christopher Shores et James Ambrose Brown indiquent le 7 juillet. Enfin, le War Diary du Squadron se réfère lui au 8 juillet, tout en signalant le vol de transfert du 7 juillet. En outre, les versions diffèrent, certaines parlant de seulement trois appareils, et d’autres de deux missions successives.

Revendication Commonwealth

14 Squadron RAF

1 S 81 abattu en combat aérien.

Flt Lt Cecil G.S. Rowan-Robinson (Wellesley K7723)

En mer, près des îles de Dahlak.

Pertes Commonwealth

14 Squadron RAF

Wellesley L2649

Plt Off Richard J. Willitts (blessé)

Posé endommagé sur l’île d’Aqiq Kabir, récupéré.

237 (Rhodesia) Squadron RAF

Hawker Hardy K4311

 

Atterrissage forcé suite à problème moteur, près de Kosti, récupéré.

Pertes Italie

10a Squadriglia

S 81

S Ten Goffredo Franchini (tué)

S Ten Salvatore Suella, Serg Magg Piero Violetti, 1 Av Mech Fiorindo Reggioni (blessé)

Amerrissage près des des îles de Dahlak.

Laisser un commentaire