6 novembre 1940

Front Nord

Le village de Gallabat constitue l’un des principaux postes-frontière entre le Soudan et l’Éthiopie, et contrôle l’une des principales routes de la région (avec le village de Metemma de l’autre côté de la frontière). Le 4 juillet 1940, une colonne sous les ordres du Général Pietro Gazzara occupe les divers forts britanniques sur la frontière. Le secteur Gallabat — Metemma est, alors, confié au Tenente Colonnello Castagnuola avec le 25e, 27e et 77e bataillons coloniaux, ainsi que plusieurs formations de Banda (troupes irrégulières souvent en provenance d’Érythrée ou de Somalie). Afin de faciliter la future offensive au nord, et pour tester l’état des troupes relativement inexpérimenté, le Major-General William Platt décide d’organiser une offensive limitée visant à reprendre le fort de Gallabat et, selon la situation, pousser vers Metemma. L’opération est confiée au commandement du Brigadier William Slim placé à la tête de la 10th Indian Infantry Brigade, toute juste arrivée au Soudan. Il dispose, à cet effet, en plus de huit blindés Matilda du 6th Royal Tank Regiment. La participation aérienne est constituée par les Wallesley du No.47 (RAF) Squadron et neuf Gloster Gladiator des No.1 (SAAF) Squadron et K Flight. L’attaque commence à 5 h 30 lorsque l’artillerie britannique ouvre le feu en direction de Gallabat, prenant complètement par surprise la garnison italienne. Dans le même temps, six Wellesley du No.47 (RAF) Squadron décollent entre 2 h 55 et 3 h 18, sous les ordres du Flight Lieutnant Graham R. Magill. Si le K7733 (Sergeant Aldus) s’écrase au décollage, quoique sans conséquence pour l’équipage, les cinq autres bombardiers arrivent sur la cible vers 5 h pour bombarder le fort et la station radio. Ils sont suivis par plusieurs Vincent du No.430 (RAF) Flight. Deux Hawker Hardy du No.237 (Rhodesia) Squadron sont, en outre, sur place entre 4 h 55 et 8 h 35, pour coopérer avec les troupes au sol.

Les choses semblent bien débuter pour les Britanniques et à 8 h les premiers éléments engagent les troupes italiennes pour le contrôle du fort de Gallabat. Malgré plusieurs contre-attaques italiennes, le fort tombe rapidement entre les mains adverses, et le Brigadier William Slim commence déjà à envisager une poursuite en direction de Metemma. Pourtant, les évènements sont sur le point de basculer, tout au moins dans un premier temps, sur le plan aérien. Afin de couvrir la progression des troupes face à l’arrivée potentielle de bombardiers italiens, trois Gloster Gladiator du K Flight décollent : Flight Lieutnant Kenneth H. Savage (L7614), Pilot Officer Jack Hamlyn (L7612) et Harold B. Kirk (K7969). Alors qu’ils patrouillent à l’est de Metemma, ils sont totalement surpris par une formation de six Fiat CR.42 de la 412a Squadriglia sous les ordres du Capitano Antonio Raffi. Les pilotes britanniques n’ont pas le temps de réagir. Le Flight Lieutnant Kenneth H. Savage est tué, tandis que le Pilot Officer Harold B. Kirk doit évacuer son appareil. Si le Pilot Officer Jack Hamyln réussit à s’échapper, blessé au pied, il est rapidement contraint à un atterrissage forcé avec son Gloster Gladiator L7612. Dès son premier combat, le K Flight est désormais réduit à un seul appareil (K7977). Les victoires sont revendiquées, côté italien, par les Capitano Antonio Raffi, Tenente Niso Provinciali et Sergente Pietro Morlotti. Peu après, les Italiens repèrent un autre chasseur isolé. Il s’agit du Major Schalk von Schalkwyk du No.1 (SAAF) Squadron en charge d’un vol de reconnaissance. Il est immédiatement engagé en combat. Immédiatement sur l’aérodrome avancé de Heston, le Captain Brian J.L. Boyle reçoit l’ordre de décoller pour lui prêter main forte. Il arrive juste à temps pour voir son chef d’escadrille tenter de sauter en parachute, les vêtements en feu. Très grièvement brûlé, le Major Schalk von Schalkwyk décédera le lendemain malgré les soins prodigués par les Italiens. Désormais lui-même isolé face aux chasseurs italiens, il n’a d’autres choix que d’essayer de s’échapper. Il réussit, finalement, à poser son Gloster Gladiator (N5852) gravement endommagé dans les lignes amies. Blessé, il est évacué vers l’hôpital de Wadi Seidna. Il recevra la DFC le 7 janvier 1941. Les deux victoires sont revendiquées, respectivement, par les Capitano Antonio Raffi et Sottotenente Fiorindo Rosmino.

Si les troupes indiennes sont en mesure de capturer le fort, la perte de la couverture aérienne permet aux Italiens de faire entrer dans l’affrontement une vingtaine de Ca.133 qui est en mesure de harceler les troupes au sol. Pour essayer de retourner la situation, quatre Gloster Gladiator du No.1 (SAAF) Squadron décollent vers 13 h 20 pour patrouiller au-dessus de Gallabat. Ils sont rejoints par le dernier appareil du K Flight, le K7977 piloté par le Flying Officer Jack M. Hayward. Ils interceptent une formation de Ca.133, dont deux sont revendiqués détruits par les Lieutnant Andrew Duncan et John L. Hewitson (N5824). Ils sont, cependant, une fois de plus surpris par les Fiat CR.42 de la 412a Squadriglia. Le K Flight poursuit de malchance puisque le Flying Officer Jack M. Hayward est rapidement abattu et tué. Les Sud-Africains s’en sortent mieux puisque les Lieutnant Johan Coetzer et Robin Pare, assisté des deux autres pilotes, sont en mesure de revendiquer deux chasseurs italiens. En pratique, la 412a Squadriglia fait seulement état d’un appareil endommagé durant la journée. Le Tenente Mario Visintini revendique une victoire durant l’affrontement. Dans tous les cas, la journée se termine très mal pour la chasse alliée qui vient de perdre six Gloster Gladiator. À ces pertes matérielles, s’ajoute la disparition de trois pilotes, dont le chef d’escadrille du No.1 (SAAF) Squadron, deux autres blessés et un capturé. Le K Flight est littéralement décimé, tandis que le No.1 (SAAF) Squadron ne dispose plus d’Officier avec un grade supérieur à celui de Lieutnant. En conséquence, l’Air Commodore Leonard H. Slatter reçoit l’ordre de venir rapidement sur place pour prendre les commandes.

Revendications Alliés
No.1 (SAAF) Squadron 1 Ca.133 détruit (air) Lieutnant Andrew Duncan (Gloster Gladiator) Combat aérien, Gallabat — Metemma
No.1 (SAAF) Squadron 1 Ca.133 détruit (air) Lieutnant John L. Hewitson (Gloster Gladiator) Combat aérien ; Gallabat – Metemma.
No.1 (SAAF) Squadron 2 Fiat CR.42 détruit (air) Lieutnant Andrew Duncan, Robin Pare, Johan J. Coetzer et John K. Hewitson (Gloster Gladiator) Combat aérien, Gallabat, — Metemma.
Pertes alliées
No.47 (RAF) Squadron Wellesley 7733 Sergeant Aldus S’écrase à au décollage
K Flight Gloster Gladiator L7614 Flight Lieutnant Kenneth H. Savage (tué) Combat aérien ; Gallabat – Metemma
K Flight Gloster Gladiator K7969 Pilot Officer Harold B. Kirk (capturé) Combat aérien ; Gallabat – Metemma
K Flight Gloster Gladiator L7612 Pilot Officer Jack Hamyln (blesse) Combat aérien, gravement endommagé, atterrissage force ; Gallabat – Metemma.
No.1 (SAAF) Squadron Gloster Gladiator N5855 Major Schalk van Schalkwyk (décède de ses brûlures). Combat aérien ; Gallabat – Metemma.
No.1 (SAAF) Squadron Gloster Gladiator N5852 Captain Brian J.L. Boyle (blessé) Gravement endommagé, atterrissage forcé ; combat Gallabat — Metemma
K Flight Gloster Gladiator NK7977 Flying Officer Jack M. Hayward (tué) Combat aérien ; Gallabat – Metemma
Revendications Italie
412a Squadriglia 2 Gladiator détruit (air) Capitano Antonio Raffi (Fiat CR.42) Combat aérien ; Gallabat – Metemma
412a Squadriglia 1 Gladiator détruit (air) Tenente Niso Provinciali (Fiat CR.42) Combat aérien ; Gallabat – Metemma
412a Squadriglia 1 Gladiator détruit (air) Sergente Pietro Morlotti (Fiat CR.42) Combat aérien ; Gallabat – Metemma
412a Squadriglia 1 Gladiator détruit (air) Sottotenente Fiorindo Rosmino (Fiat CR.42) Combat aérien ; Gallabat – Metemma.
412a Squadriglia 1 Gladiator détruit (air) Tenente Mario Visintini (Fiat CR.42) Combat aérien ; Gallabat – Metemma
Pertes Italie
412a Squadriglia Fiat CR.42 Sottotenente Fiorindo Rosmino Légèrement endommagé, combat aérien ; Gallabat – Metemma

Laisser un commentaire