31 août 1940

Front Nord

Si la dernière journée du mois est relativement calme, l’ORB du 14 (RAF) Squadron fournit un document très intéressant résumant l’action depuis juin 1940. On peut y relever notamment que

« (…) Durant cette période, 24 bombardements ont été exécutés soit un total de 627 heures de vol. Un a été effectué avec neuf appareils, douze avec cinq, et tous les autres avec un maximum  de quatre Wellesley. (…) La durée moyenne de vol est d’environ six heures et 10 minutes avec à chaque fois la charge maximum en bombes. (…)  Environ 43 tonnes de bombes ont été larguées durant ces attaques, principalement des 250lb. (…) Un aviateur a été tué ; deux officiers et deux aviateurs ont été portés disparu et deux autres blessés. Trois appareils ont disparus en territoire adverse (dont un en mer). Un S.81 a été abattu, cinq appareils ont été détruits au sol, un chasseur adverse a été abattu (confirmé) et au moins deux autres ont été endommagés. Les dommages provoqués par la défense antiaérienne italienne sont : trois appareils trop endommagés pour réparation ; neuf demandant des réparations en ateliers et cinq légèrement endommagé. Malgré cela, le taux de service a été de 76,9%. (…) Le climat à Port Soudan mérite une mention : il est chaux, humide, la température moyenne oscillant aux alentours de 43 à 48°C (…) »[1].

De son côté, le 8 (RAF) Squadron se transforme de plus en plus en une unité fourre-tout puisqu’il reçoit désormais un Flight supplémentaire de Swordfish[2]. Il dispose ainsi de quatre types d’appareil différents : Blenheim Mk I, Vincent, Glenn Marin 167-F et Swordfish.


[1] « Summary» 14 Squadron RAF : Operations Record Book (Form 540 and Form 541), op. cit.

[2] « 31 august 1940 » 8 Squadron RAF : Operations Record Book (Form 540 and Form 541), op. cit.; C. Shores et C. Ricci, Dust Clouds in the Middle East, op. cit., p. 57.

Laisser un commentaire