3 octobre 1940

Front Nord

Malgré un rythme d’opération plus réduit, les Blenheim basés à Aden continuent leurs attaques régulières sur les différents objectifs du littorale érythréen et du nord éthiopien. Néanmoins, ces opérations sont souvent limitées à trois appareils avec des résultats difficiles à analyser, les équipages ne pouvant bien souvent pas observer les éventuels dégâts des bombes, tandis que les cibles sont d’une importance forte réduite. L’objectif de la RAF est, néanmoins, de maintenir la pression sur l’adversaire par un harcèlement incessant, et de les contraindre à une guerre d’attrition que les italiens ne peuvent gagner en AOI en raison de l’isolement.

Un exemple de ces opérations se trouve dans l’entrée de l’ORB des No.8 (RAF) Squadron et No.39 (RAF) Squadron à la date du 3 octobre 1940. Trois Blenheim de chaque Squadron sont, alors, envoyés pour bombarder la voie ferroviaire à Ayesha (nord-est Ethiopie) respectivement entre 05h45 – 08h56 et 10h30 – 13h30. L’intervention de deux Fiat CR.32 est signalée, dans les rapports de mission, l’un d’eux étant endommagé dans les tirs défensifs des bombardiers britanniques, malheureusement sans plus de précisions. 

Laisser un commentaire