29 juin 1940

En réaction aux bombardements des jours précédents, trois S.81 de la 10a Squadriglia sont envoyés sur Port Sudan à l’aube. Alors qu’ils approchent, vers 5 h, le Plt Off Jack Hamlyn, du K Flight, reçoit l’ordre de décoller avec son Gladiator (L7619). Il intercepte un des appareils, qu’il voit exploser après avoir tiré environ un millier de balles. Deux membres de l’équipage survivront dont le Cap Umberto Barone, commandant de la Squadriglia.

Selon, le Sgt Arthur F. Wimsett :

« nous avons été réveillés en sursaut par le bruit des bombes explosant sur l’aérodrome. Alors, que nous nous précipitions vers les tranchées, nous avons vu le Sgt. Johns du B Flight courir, couvert par une simple couverture, comme Vénus dérangée dans son bain. Il avait, l’habitude de dormir nu. (…) Au-dessus de nos têtes, des S 81 volaient à environ 2 000 mètres. Puis les Gloster Gladiator, détachés à Port Sudan, ont engagé le combat. Soudain, l’un des appareils italiens a explosé remplissant le ciel de boules de feu (…). »

Au Kenya, les Rhodésiens se voient confier une mission particulière lorsque le commandement demande une reconnaissance photographique du fort italien de Moyale. Quoique n’ayant aucune expérience en la matière, le personnel technique installe le matériel nécessaire (avec l’aide des Sud-Africains) sur le Hart SR103. L’appareil est confié aux Flg Off Cyril L. Sindall et AC Marshall qui prennent l’air à 8 h 55. Cependant, malgré plusieurs tentatives, l’équipage n’arrive pas à remplir la mission et ils rentrent finalement à 11 h 25.

 

Revendications Commonwealth

K Flight

1 S 81 détruit

Plt Off Jack Hamlyn (Gladiator L7619)

Port Sudan

Pertes Italie

10a Squadriglia

S 81

Cap Umberto Barone (capturés)

Abattu, combat, Port Sudan

Laisser un commentaire