23 juillet 1940

Après le raid massif de la journée précédente, c’est au tour des Wellesley. En effet, sept appareils de ce type appartenant aux 14 Squadron RAF et 223 Squadron RAF (quatre et six) décollent en direction de Massaua. La défense aérienne italienne réagit puisque des Fiat CR 42 de la 412a Squadriglia CT interceptent la formation après l’attaque. Le Serg Magg Luigi Baron revendique un bombardier abattu1. Si, aucune perte totale n’est à relever côté Britannique, un des appareils du 223 Squadron RAF rentre endommagé à la base, il s’agit du L2798 (Plt Off Ellis ; Cpl Cockell ; Cpl Frederick M. Dunn). De leurs côtés, les mitrailleurs du 14 Squadron RAF revendiquent un appareil italien touché, là encore les documents italiens ne confirment pas.


1 A noter que cette victoire est enregistré la veille (22 juillet). Néanmoins, aucune formation sur Wellesley n’a signalé la moindre rencontre avec des chasseurs italiens. En outre, le lieu de revendication, cadre parfaitement avec une attaque sur Massaua. Une erreur de date, lors de la transcription ultérieure n’est, donc, pas à exclure et pourrait permettre de rattacher à cette journée.

Revendications Commonwealth

14 Squadron RAF

1 Fiat CR 42 endommagé en combat

Mitrailleurs (Wellesley)

Massaua

Pertes Commonwealth

223 Squadron RAF

Wellesley L2798

Plt Off Ellis ; Cpl Cockell ; Cpl Frederick M. Dunn

Endommagé en combat aérien ; posé sur sa base, Summit.

Revendications Italie

412a Squadriglia CT

1 Wellesley abattu en combat aérien

Serg Magg Luigi Baron

Île d’Harmil

Laisser un commentaire