22 décembre 1940

Front Nord

Des bombardiers italiens sont encore signalés dans les environs de Port Soudan. Trois Gloster Gladiator Mk II du K Flight et deux Hawker Hurricane Mk I du No.1 (SAAF) Squadron décollent pour les intercepter, sans résultat. Le Pilot Officer Alan Tofield est blessé à la tête lorsque son appareil heurte un obstacle au décollage, à 8 h 55. Son appareil, le Gloster Gladiator Mk II K 7974 est complètement détruit[1].

Suite à la tentative ratée du 19 décembre, le Flight Sergeant Keith décolle, à bord du Vickers Wellesley, afin de larguer du matériel au profit de la Mission 101. Une fois de plus, l’équipage a des difficultés pour repérer la zone (le parachutage est effectué à environ 25 km) mais l’essentiel des fournitures est en mesure d’être récupéré[2].

Toujours concernant le No.47 (RAF) Squadron, Christopher Shores fait état d’un transfert vers l’aérodrome de Gordon’s Tree (Khartoum) à la date du 21 décembre 1940[3]. Il semble plus cohérent d’envisager un transfert 22 décembre. En effet, les rapports des équipages lors des missions du 22 décembre indiquent clairement un atterrissage et un décollage sur l’aérodrome de Sennar. Dans le même temps, l’ORB indique qu’un appareil (Flight Lieutnant Stewart) n’a pas réussi à repérer Gordon’s Tree et a effectué, en conséquence, un atterrissage dans le désert à l’ouest de l’aérodrome. Or cet événement n’est pas relaté dans le Form 541 concernant l’activité opérationnelle de l’unité. Il est, donc, probable que cet incident a lieu lors du vol de transfert vers Gordon’s Tree.

À noter que le No.14 (RAF) Squadron apprend la future attribution de la DFC, en cette journée, pour le Squadron Leader Deryck C. Stapleton[4]. Selon la citation accolée à la décoration :

« Le Squadron Leader Stapleton était le leader de deux formations lors d’une attaque combinée contre une cible en Érythrée. Au sud de Massawa, ils ont été interceptés par des chasseurs ennemis et le moteur d’un de nos appareils a été touché. Le pilote a tenté de s’échapper, mais il a été poursuivi par l’un des ennemies et contraint à un atterrissage forcé hors de nos lignes. Le Squadron Leader Stapleton, après avoir repoussé les chasseurs adverses, a ordonné au reste de la formation de la suivre pour aller bombarder l’objectif alternatif. Il est, ensuite, retourné le long de la côte afin de trouver l’appareil manquant, lequel a été vu se poser. Le Squadron Leader Stapleton a, alors, atterri à côté pendant que l’équipage abattu a brûlé les différents documents. Il a ensuite embarqué ces derniers à bord de son avion, puis repris le chemin de la base en compagnie du reste de la formation. Un commandement courageux, une grande compétence, et de l’audace sont toutes des caractéristiques de l’action de cet officier lors des opérations contre l’ennemie. »[5]

La description fait référence aux événements du 26 novembre 1940. [6]


[1] K Flight: Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kew : TNA, AIR 29/858; No.1 (SAAF) Squadron : War Diary. Kew : TNA, AIR/54/1.

[2] No.47 (RAF) Squadron : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kiew: TNA, AIR 27/463.

[3] ; SHORES, Christopher; RICCI, Corrado. Dust Clouds in the Middle East – The Air War for East Africa, Iraq, Syria, Iran and Madagascar, 1940 – 1942. London : Grub Street, 2010 (Reprinted). p. 88.

[4] No.14 (RAF) Squadron : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kiew: TNA, AIR 27/192.

[5] The London Gazette, 7 January 1941.

[6] https://eastafrica.aviationaoi.com/fr/26-novembre-1940/

Pertes alliées
No.47 (RAF) Squadron Vickers Wellesley K8525 Flight Sergeant Osbourne, Sergeant Bird et Pilot Officer Ernest J. Bainbridge. Retour base après problème moteur.
No.47 (RAF) Squadron Vickers Wellesley K7775 Flight Sergeant Cunnison, Sergeant Taylor et Schollar. Atterrissage forcé, 70 km est de Sennar suite à une perte des instruments (et notamment du compas). Appareil gravement endommagé, non récupéré (?).
No.47 (RAF) Squadron Vickers Wellesley Flight Lieutnant Stewart Atterrissage forcé à l’ouest de Gordon’s Tree. Roulette de queue légèrement endommagée.
No.3 (SAAF) Squadron Hawker Hurricane Mk II n ° 279 Second Lieutnant John Howitson Problème sortie du train lors de l’atterrissage à Garissa. Appareil fortement endommagé.

Laisser un commentaire