22 août 1940

Front Nord

Cinq Wellesley du 14 (RAF) Squadron décollent, à 05h00, pour attaquer des navires signalés par la baie de Dahlac. Cependant, le mauvais temps oblige les appareils à se dérouter sur l’île d’Harmil où ne s’attendant à aucune réaction, la formation descend à 300 mètres d’altitude afin d’effectuer sa passe de bombardement et mitraillage. Si l’attaque ne cause que des dégâts réduits. La défense antiaérienne est relativement intense puisque le Sergeant Albert H.W. Matthews[1] est tué dans son poste de mitrailleur. Un appareil est, en outre, endommagé puisque la formation doit se dérouter sur Aqiq le temps de procéder aux réparations nécessaires[2].

Le 223 (RAF) Squadron, divisé en deux Flight (Squadron Leader J.C. Larking et Flight Lieutnant Jack F. Roulston) rentre à sa base de Summit après un vol d’environ 6 heures[3].

Pertes Alliés
14 (RAF) Squadron   Sergeant Albert H.W. Matthews (tué) Défense antiaérienne, bombardement, Harmil.
14 (RAF) Squadron Wellesley   Endommagé, défense antiaérienne, bombardement, Harmil.

[1] « Casualty details : Matthews, Albert Harry Walter », Commonwealth War Graves Commission [En Ligne], vol. http://www.cwgc.org/find-war-dead/casualty/2273878/MATTHEWS,%20ALBERT%20HARRY%20WALTER, [Consulté le 16 février 2014].

[2] « 22 august 1940 » 14 Squadron RAF : Operations Record Book (Form 540 and Form 541), Kew – TNA, AIR 27 / 192 ; M. Napier, Winged Crusaders: The Exploits of 14 Squadron RFC & RAF 1915-45, Barnsley, Pen & Sword, 2013.

[3] « 22 august 1940 » 223 Squadron RAF : Operations Record Book (Form 540 and Form 541), op. cit.

Laisser un commentaire