21 novembre 1940

Front Nord

Deux S.79 sont signalés au-dessus de Port Sudan dans l’après-midi. Contrairement à la veille, c’est cette fois-ci les Gloster Gladiator du K Flight qui décollent en interception vers 13 h 40. En l’occurrence, il s’agit des Flying Officer Percy O.V. Green (K7974) et Pilot Officer Geoffrey B. Smither. Ils rencontrent les bombardiers italiens à une altitude d’environ 4 800 mètres. Un combat s’engage immédiatement, bien que le Flying Officer Green soit rapidement obligé de rompre suite à un problème moteur (lié au combat ?). De son côté, le Pilot Officer Smither continue de poursuivre les avions italiens jusqu’au port de Suakin (environ 50 km au sud de Port Soudan). Il réussit à, ce moment, à toucher fortement l’un des S.79 avec balles incendiaires. Le bombardier italien semble endommagé puisqu’il commence à perdre de l’attitude. Cependant, le Gladiator K7948 du Pilot Officer Geoffrey B. Smither prend, cependant, lui aussi des dégâts ce qui l’oblige à rompre le combat[1]. Un S.79 est revendiqué endommagé, en collaboration, par les deux pilotes. Effectivement, l’un des bombardiers rentre gravement endommagé à sa base avec trois blessés à bord. De leurs côtés, les équipages italiens revendiquent la destruction des deux chasseurs britanniques[2].

Revendications Alliés
K Flight 1 S.79 endommagé Flying Officer Percy O.V. Green et Pilot Officer Geoffrey B. Smither (Gladiator K7974 et K7948) Combat aérien ; Port Sudan — Suakin.
Pertes alliées
K Flight Gladiator K7974 Flying Officer Percy O.V. Green Problème moteur (perte de pression). Lié au combat ?
K Flight Gladiator K7948 Pilot Officer Geoffrey B. Smither Endommagé, combat aérien ; Port Sudan — Suakin
Revendications Italie
  2 Gladiator abattu (S.79) Combat aérien ; Port Sudan — Suakin
Pertes Italie
  S.79 3 blessés Gravement endommagé en combat aérien (Port Sudan – Suakin). Rentre à sa base.

[1] À noter qu’il est précisé dans plusieurs publications que l’appareil du Flying Officer Green est endommagé par les mitrailleurs italiens. Cependant, à la lecture de l’ORB, il apparaît que le retrait de Green serait lié à : « air pressure failed ». Il n’y a, malheureusement, pas plus de précision sur les raisons (problème technique ou lié au combat ?). Par contre, il est indiqué plus loin que le Pilot Officer Smither continue la poursuite puis que : « K7948 (soit son appareil) hit by shrapnel or bullet », ce qui laisse penser que son Gladiator a été endommagé durant l’affrontement avec les S.79.

[2] K Flight : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kew : TNA, AIR 29/858 ; No.14 (RAF) Squadron : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kew : TNA, AIR 27/192 ; SHORES, Christopher ; RICCI, Corrado. Dust Clouds in the Middle East – The Air War for East Africa, Iraq, Syria, Iran and Madagascar, 1940 – 1942. London : Grub Street, 2010 (Reprinted). p. 78 ; SHORES, Christopher. Those other Eagles. London : Grub Street, 2004. p.645 ; CANWELL, Diane ; SUTHERLAND, Jon. Air War East Africa (1940 – 1941). The RAF versus the Italian Air Force. Barnsley : Pen and Sword Aviation, 2009. p. 77 ; RAF 112 Sqn Tribute Website [consulté le 12/01/17]. Disponible sur : http://raf-112-squadron.org/nominal_roll.html ; GUSTAVSSON, Håkan. Air Commodore Percy Oliver Valentine Green. Biplane Fighter Aces from the Second World War [Consulté le 12/01/17]. http://surfcity.kund.dalnet.se/commonwealth_green.htm

Laisser un commentaire