21 juin 1940

Dès le lendemain, onze Ca.133 du 27 bis Gruppo BT décollent, en trois vagues, entre 18 h 30 et 18 h 50, en direction du port de Djibouti. Cependant, la formation est rapidement dispersée en raison de la forte couche nuageuse, tandis que deux appareils doivent rentrer à la base pour problèmes techniques. Les neuf appareils arrivent sur la cible vers 20 h 30 et commencent leurs bombardements, plusieurs incendies sont signalés. Si aucune réaction aérienne française n’a lieu, une forte concentration de DCA est présente et deux appareils sont contraints de se poser en territoire français, les deux équipages étant capturés, en occurrence, le MM20571 (Sottotenente Federico Sconci ; Sergente Bruno Belcaro ; Primo Aviere Antonio Pallaro et Pietro Garito) de la 18a Squadriglia et le MM60086 (Sottotenente Giuseppe Putzolu ; Sergente Maggiore Armando Saura ; Primo Aviere Mario Treghini et Rodolfo Fuoco) de la 52a Squadriglia.

En outre, deux S 81 sont envoyés, dans la nuit, contre Berbera mais l’un des appareils doit se poser d’urgence en Somalie britannique, l’ensemble de l’équipage sera tué par des autochtones.

Le front sud retrouve quant à lui le calme après les derniers jours mouvementés, malgré deux bombardements successifs de Garissa dans la matinée, par deux Ca 133 du 31 bis Gruppo BT, depuis une altitude d’environ 3 000 mètres. Aucun dégât n’est signalé.

 Enfin,  la 410a Squadriglia CT détache trois Fiat CR.42 (MM2983, MM3004 et MM3428), ainsi que les pilotes nécessaires (S Ten Osvaldo Bartolozzi, Serg Magg Enzo Omiccioli et Serg Ugo Zoino) auprès de la 411a Squadriglia basé à Addis-Ababa.

Pertes Italie

18a Squadriglia

S 81 MM20571

S Ten Federico Sconci, Serg Bruno Belcaro, 1°Av Antonio Pallaro, 1°Av Pietro Garito (capturés)

Djibouti

52a Squadriglia

S 81 MM60086

S Ten Giuseppe Putzolu, Serg Magg Armando Saura, 1°Av Mario Treghini, 1°Av Rodolfo Fuoco

(capturés)

Djibouti

 

S 81

(tués par des autochtones)

Somalie Britannique

Laisser un commentaire