20 juin 1940

Suite à l’armistice conclu entre le gouvernement français et le IIIe Reich. Décision est alors prise, par le Duc d’Aosta, d’augmenter les vols au-dessus de Djibouti afin de tester l’attitude adoptée par les autorités françaises. À cet effet, un Ro 37 bis de la 110 Squadriglia RT effectue une reconnaissance, entre 13 h 15 et 16 h 45, où cinq à six navires de guerre et quinze à seize avions sont signalés sur le port et la base aérienne.

Plusieurs mouvements ont lieu, la 9a Squadriglia quitte le terrain de Lugh Ferrandi pour rejoindre celui de Belet Uen (centre de la Somalie italienne), tandis que la 411a Squadriglia CT détache trois Fiat CR 32 à Yavello pour parer toute nouvelle attaque.

Depuis Khormaksar, six Blenheim du 8 Squadron RAF décollent à 5 h 55 pour attaquer Dire Daua, quoique le L4817 doit rentrer prématurément. Arrivés sur l’objectif, les Britanniques sont engagés par un Fiat CR 42 de la 413a Squadriglia CT (Ten Luciano Cacciavillani) et un Fiat CR 32 de la 410a Squadriglia CT (Serg Magg Antonio Giardinà). Les deux Italiens revendiquent une victoire partagée, cependant tous les Blenheim rentrent sans dommages, leurs pilotes signalant avoir échappé à la chasse adverse grâce à leurs vitesses supérieures.

Le 94 Squadron RAF reçoit le renfort de six nouveaux pilotes avec leurs Gladiator Mk II : Plt Off A. Darling, A.T. Darling, Hogg, Sandison, S. Vos et Sgt Buchannan.

Au Kenya, la journée du 237 (Rhodesia) Squadron RAF est anormalement mouvementée. Le matin, vers 09h05, le Hart SR103 décolle avec aux commandes les Fg Off Ted Jacklin1 et Sgt Ken Murrell pour la reconnaissance habituelle. Survolant la route entre le poste frontière de Moyale et le fort italien de Dolo, l’équipage aperçoit une colonne de troupes estimées à soixante hommes. Les quatre bombes de 20lb sont immédiatement larguées suivies de plusieurs passes à la mitrailleuse. Une fois l’attaque terminée, le pilote met un cap immédiat en direction de Moyale afin de déposer un message d’avertissement au détachement des King’s African Rifles.

Peu après, dans l’après-midi, le Fg Off Brian White en patrouille au-dessus de Moyale, avec le Hardy K5983, aperçoivent des tirs au sol. Craignant une attaque contre le fort, l’appareil prend immédiatement la direction du camp du 1st King’s African Rifles pour les avertir de la situation. Finalement, après vérification, il ne s’agissait que d’essais menés avec une mitrailleuse Bren par la garnison britannique. À défaut, cette erreur a permis de tester le nouveau système d’alerte aérienne mis en place après la perte d’El Wak.

Enfin, le terrain avancé de Marsabit est attaqué par par trois S 79 ayant décollé d’ Addis-Ababa à 10h45. Le bombardement est une réussite puisque les italiens laissent les réserves de carburants en feu rendant l’aérodrome hors service.

________________________________________________________________________________________________________

1 Futur commandant de la Rhodesian Air Force entre 1949 et 1961

Revendications Italie

410a Squadriglia CT et 413a Squadriglia CT

1 Blenheim détruit (victoire partagée)

Ten Luciano Cacciavillani (Fiat CR 42) et Serg Magg Antonio Giardinà (Fiat CR 32)

Dire Daua

Laisser un commentaire