19 juillet 1940

Buna est encore visé dans la soirée par deux Ca 133 du 31 bis Gruppo BT, dont l’un se pose en catastrophe après avoir repassé la frontière, l’équipage rentrant à pieds après deux jours de marche. Là encore, le bombardement ne semble pas avoir causé de dégâts importants.

Au nord, le 14 Squadron RAF reçoit, le 18 juillet, un message du commandement signalant l’arrivée de plusieurs S 79 à Agordat depuis la Libye. Ordre est donné de monter le plus rapidement possible une attaque afin de détruire ses appareils. Le Sqn Ldr Anthony D. Selway est en mesure d’envoyer dès le lendemain cinq Wellesley sur la cible, à l’aube, où effectivement trois S 79 sont signalés. Néanmoins, une forte défense aérienne oblige les bombardiers à mener des passes individuelles à haute altitude sans pouvoir observer les résultats, même si deux avions italiens semblent endommagés.

Enfin, signalons quelques tensions au sein des Squadrons sud-africains suite à des retards de paiement, certains membres n’ayant rien reçu depuis leurs départs au Kenya, ainsi que dans la réception du courrier en raison d’un manque d’appareils de transport pour assurer les liaisons avec le pays.

Revendications Commonwealth

14 Squadron RAF

2 S 79 endommagé au sol

Wellesley

Agordat

Pertes Italie

31 bis Gruppo BT

Ca 133

 

Atterrissage forcé après un bombardement ; Sud Éthiopie.

Laisser un commentaire