19 décembre 1940

Depuis la veille, les conditions météos extrêmement médiocre au Soudan limite l’activité aérienne. Le Vickers Wellesley K7775 du No.47 (RAF) Squadron décolle dans la nuit, à 00h15, afin de procéder à un largage de matériel au profit de la célèbre Mission 101, chargé de soutenir les patriotes éthiopiens dans le combat contre les italiens. Néanmoins, les conditions de vols sont telles que le Sergeant Keith est contraint de rentrer se poser sur l’aérodrome de Sennar, à 04h15, après avoir tourné deux heures sans trouver le lieu de rendez-vous[1].

De son côté, le No.203 (RAF) Squadron continue à mener ses patrouilles maritimes avec ses Bristol Blenheim Mk IVF. Ainsi, l’unité est chargée d’assurer une patrouille permanente, de l’aube au crépuscule, au profit du convoi B.N.11. Trois appareils y participent. Dans le même temps, une escorte du même type doit être effectuée pour protéger le convoi W.S.4.A., tandis qu’en parallèle un avion doit rester, en permanence, sur place pour servir de protection anti sous-marins, soit six Bristol Blenheim Mk IVF. En tout, près de 63 heures de vol sont menés par les équipages du No.203 (RAF) Squadron durant cette journée[2].


[1]  No.47 (RAF) Squadron : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kiew : TNA, AIR 27 / 463.

[2] No.203 (RAF) Squadron : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kiew : TNA, AIR 27/1198

Laisser un commentaire