18 juin 1940

La journée est relativement calme, sur le front nord, malgré plusieurs opérations menées par les bombardiers italiens. D’une part, Port Sudan est attaqué par trois S 79 du 44 bis Gruppo BT où plusieurs coups sont revendiqués contre les dépôts de carburants. D’autre part, trois S 81 du 29 bis Gruppo BT interviennent contre Aden avec, cependant, moins de réussite puisqu’un des appareils est contraint à un atterrissage forcé en territoire italien. Enfin, trois appareils du même type, mais appartenant au 4 bis Gruppo BT, bombardent l’aérodrome de Zeila, mais un des bombardiers s’écrase au sol tuant son équipage.

Par ailleurs, la Regia Aeronautica est encore active au-dessus de Djibouti puisqu’un S 81 de 63a Squadriglia patrouille toute la matinée l’espace aérien. 

Le K Flight, qui continue à détacher ses avions sur différents aérodromes du Soudan, connait un accident tragique en fin de journée, lorsque le Gladiator (K6136) du Sgt Charles J.W. Tait s’écrase sur la base d’Erkowit au cours d’un vol d’essai. 

La situation est plus mouvementée sur le front sud, lorsqu’une colonne italienne lance une attaque visant à la capture du fort d’El Wak, obligeant les King’s African Rifles à abandonner la position dans la nuit. Le commandement britannique ne peut, toujours, guère envoyer que quelques appareils du 237 (Rhodesia) Squadron RAF en soutien puisque aucun appareil sud-africain n’est disponible. L’Audax K7546 (Fg Off John Walmisley ; AC Marshall) décolle à 5 h 55 pour mener plusieurs attaques avant d’être chargé de larguer un message aux troupes au sol. L’avion est, alors, touché au moteur par des tirs et contraint à un atterrissage forcé sur le terrain avancé d’El Wak. Le Hart SR103 (Fg Off R.J.D. Christie et AC Strickland) est immédiatement envoyé, à 11 h. Après avoir largué ses quatre bombes de 20lb, le pilote décide de se poser sur le terrain avancé pour réarmer. À ce moment, un Ca 133 piloté par le Cap Pive de la 9a Squadriglia apparaît et largue ses bombes endommageant le Hart. Si le Fg Off R.J.D. Christie réussit à ramener son appareil endommagé à la base, le commandement décide de suspendre les opérations aériennes pour éviter toute perte supplémentaire.

Après avoir tenté de réparer, sans succès, l’Audax K7546, le Fg Off John Walmisley décide de faire remorquer son avion, malheureusement, après quelques mètres, le train casse. Malgré les tentatives, l’évacuation imminente du fort par les King’s African Rifles contraint l’équipage à y mettre le feu.

Ces quelques postes frontières constituent, en effet, des objectifs stratégiques pour les deux camps, puisqu’ils permettent de contrôler les quelques voies terrestres et points d’eau dans une région très aride de part et d’autre de la frontière. Selon, les rapports britanniques, aucune offensive n’est possible sans en avoir le contrôle préalable.

Pertes Commonwealth

K Flight

Gladiator K6136

Sgt Charles J.W. Tait (tué)

S’écrase lors d’un vol d’essai, Erkowit

237 (Rhodesia) Squadron RAF

Hart SR103

Fg Off R.J.D. Christie et AC Strickland

Endommagé, El Wak.

237 (Rhodesia) Squadron RAF

Audax K7546

Fg Off John Walmisley ; AC Marshall

Endommagé puis saboté, El Wak

Pertes Italie

29 bis Gruppo BT

S 81

 

Endommagé, posé à Dancalia

4 bis Gruppo BT

S 81

(Tués)

Abattu par la DCA, Zeila

Revendications Italie

9a Squadriglia

2 appareils détruits au sol

Cap Pive

El Wak

Laisser un commentaire