17 août 1940

Les Italiens commencent leur avancée vers Berbera. Ils sont, cependant, rapidement arrêtés par les éléments de la Black Watch, qui durant toute la journée réussissent à repousser les assauts adverses, n’hésitant pas faute d’armement lourd à mener plusieurs charges à la baïonnette. Néanmoins, le Major General Alfred R. Godwin-Austen, comprenant qu’il est désormais impossible de tenir, fait accélérer l’évacuation durant la journée, avant de donner ordre aux Black Watch de décrocher de leurs positions dans la nuit pour se replier sur le port[1].

Devant, l’évacuation immédiate de la Somalie britannique, la Regia Aeronautica commence à redéployer son dispositif puisque les S.81 du 4 bis Gruppo BT quitte Dire Daua pour Shashamane, dans le Sud éthiopien, tandis que les S.79 du 44 bis Gruppo BT sont envoyés à Addis-Ababa[2].

De l’autre côté, les unités basés à Aden sont au bord de l’essoufflement puisque, par exemple, les 11 et 39 Squadron RAF ne peuvent plus aligner chacun qu’un maximum de cinq appareils. Néanmoins, dans un dernier effort, une force composée de cinq Bristol Blenheim Mk I (deux du 8 Squadron RAF et trois du 39 Squadron RAF) est envoyée sur Hargeisa après l’échec de la veille, tandis que trois et quatre autres attaquent divers véhicules et troupes sur les routes sud et ouest menant à Berbera. Cependant, au moment où la Regia Aeronautica évacue cet aérodrome avancé, les résultats ne peuvent qu’être mineurs[3].

Pertes Commonwealth
8 Squadron RAF Bristol Blenheim Mk I L1479 Flight Lieutnant Goodwin ; Pilot Officer Palmer ; Sergeant Houston Problème moteur, rentre à sa base.
39 Squadron RAF Bristol Blenheim Mk I L8383 Sergeant Crehan ; Sergeant Keys ; Sergeant Henderson Endommagé par la DCA dans le secteur Bulhar – Zeila, amerrissage, équipage récupéré.

[1] I.S.O. Playfair (Maj Gen), The Mediterranean and Middle East, The early successes against Italy (to may 1941), Uckfield, The Naval & Military Press, coll. « History of the Second World War, United Kingdom military series », 2004, p. 177 ; « The Invasion of British Somaliland », Stone & Stone, second world war books [En Ligne], http://stonebooks.com/history/somaliland.shtml, [Consulté le 4 juillet 2013].

[2]  C. Shores et C. Ricci, Dust Clouds in the Middle East, 2e éd., London, Grub Street, 2010, p. 53 à 54.

[3] « 17 august 1940 », 8 Squadron RAF : Operations Record Book (Form 540 and Form 541), Kew – TNA, AIR 27 / 114 ; « 17 august 1940 », 39 Squadron RAF : Operations Record Book (Form 540 and Form 541), Kew – TNA, AIR 27 / 407 ; C. Shores et C. Ricci, Dust Clouds in the Middle East, op. cit., p. 53.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.