16 juin 1940

La journée du 16 juin est principalement marquée par le raid « massif » mené par le 12 Squadron SAAF contre les aérodromes italiens du sud de l’Ethiopie. A cet effet, tous les appareils disponibles du Squadron sont mis en alerte, soit quatre Ju 86 du C Flight. Les appareils, qui décollent de Eastleight, se posent, peu après, à Lodwar, le long de la frontière, près du Lac Rudolf, afin de bénéficier d’un ravitaillement en carburant, et d’être armés de bombes de 250 lb. Les équipages reçoivent, par ailleurs, des rations de survie et des armes en cas d’atterrissage forcé en territoire ennemi. Dans le cas d’une telle éventualité, ordre est donné de détruire les Junkers et de tenter de rentrer à pied. Les Sud-Africains se divisent, alors, en deux sections. La première composée du Maj Charles Martin (n° 641) et du Lt Thomas Fisher (n° 654) est chargé du terrain Neghelli où huit Ca 133 sont revendiqués endommagés. La seconde, avec les Maj Danie du Toit (n° 650) et 2/Lt Christian Rosslee (n° 647), attaque Yavello et signale des coups au but sur trois Ca 133 et quatre hangars. Dans les deux cas, les pertes seraient bien moindres puisque seul un Ca 133 de la 65a Squadriglia aurait été détruit sur le second aérodrome, ainsi que deux morts et trois blessés.

Le front sud est, pour une fois, très actif puisque le 237 Squadron (Rhodesia) RAF abandonne ses longues patrouilles monotones lorsque les Fg Off Evert P. Kleynhans et AC Strickland, avec l’Audax K7546 effectuent une série d’attaques, entre 12 h 15 et 15 h 10, contre une colonne italienne repérée au nord du fort de Moyale. Deux automitrailleuses et un véhicule sont signalés détruits. Dans le même temps, plusieurs escarmouches éclatent au sol entre les troupes italiennes et les King’s African Rifles en prévision d’une première offensive limitée qui vise la capture de plusieurs postes frontières.

 

Inversement au nord la journée est très calme. Profitant de cette accalmie, le C Flight du 14 Squadron RAF teste un nouvel aménagement dans l’armement défensif du Wellesley. À cet effet, une seconde mitrailleuse Lewis est ajouté à travers un panneau ventral initialement prévu à l’arrière du fuselage pour insérer une caméra. Une solution supplémentaire est, alors, proposée par le Sgt Edwin T. Crouch visant à retirer les deux fenêtres triangulaires de chaque côté du fuselage. Dans l’espace libre, ainsi crée, une mitrailleuse est installée de chaque côté permettant de couvrir un arc des moteurs à la queue. Cinq appareils sont, ainsi, modifiés, les mitrailleuses supplémentaires étant maniées par des volontaires du personnel non volant.

Enfin, quelques mouvements ont lieu puisque trois Gladiator du K Flight sont envoyés sur l’aérodrome de Erkowit afin d’en assurer la protection. En outre, un second contingent de cinq Blenheim Mk I arrive pour renforcer le 11 Squadron RAF, qui est alors placé sous le commandement du 39 Squadron RAF pour former provisoirement le A Flight. Les deux Squadrons seront, alors, amenés durant tout le mois de juin à opérer en commun.

Revendications Afrique du Sud

12 Squadron SAAF

3 Ca 113 endommagés au sol

Maj Danie du Toit et 2/Lt Christian Rosslee (Ju 86)

Yavello

12 Squadron SAAF

8 Ca 113 endommagés au sol

Maj Charles Martin ; Lt Thomas Fisher         (Ju 86)

Neghelli

Pertes Italie

65a Squadriglia

Ca 133

 

Détruit au sol, Yavello

Laisser un commentaire