15 septembre 1940

Front Nord

Le No.94 (RAF) Squadron connait un peu d’action, lorsque le Squadron Leader William T.F. Wightman (L9047) décolle, à 12h25, pour la patrouille habituelle au-dessus du port d’Aden. A 13h25, il reçoit l’ordre, par radio, de se diriger vers Steamer Point où un appareil non identifié est signalé. Ce dernier s’avère être un S.79 et le Squadron Leader William T.F. Wightman l’engage immédiatement, tirant plusieurs rafales depuis l’arrière. Il perd, cependant, rapidement le bombardier de vue et doit abandonner l’attaque pour se poser à 13h40. Deux autres Gladiator décollent immédiatement, Sergeant F.E. Hendy (N5787) et Gerald D.F. Herrtage (N5757), mais ils ne réussissent pas à repérer le S.79 et rentrent après vingt-cinq minutes de vol[1].

Front Sud

Le No.40 (SAAF) Squadron reçoit quelques renforts avec l’arrivée de six Hartbees (n°818, 819, 824, 826, 841 et 862)[2].


[1] « 15 september 1940 et Report No.40 », No. 94 (RAF) Squadron: Operations Record Book (Form 540 and Form 541), Kew – TNA, AIR 27 / 755.

[2] « 15 september 1940 », No.40 (SAAF) Squadron, War Diary (November 1939 – January 1941), Kew – TNA, AIR 54/79.

 

Laisser un commentaire