15 décembre 1940

Front Nord

Un Savoia-Marchetti SM.79[1] est signalé au-dessus de Port Soudan (5 500 mètres) vers 12 h 50. La DCA ouvre le feu, tandis que deux Hawker Hurricane Mk I du No.1 (SAAF) Squadron : Major Lawrence A. Wilmot (n° 285) et Captain Kenneth W. Driver (n° 274), ainsi que deux Gloster Gladiator Mk II du K Flight : Flying Officer Geoffrey B. Smither (L7619) et Flight Sergeant Sumner (K6143). L’ensemble des chasseurs se posent, entre 13 h 20 et 13 h 50, sans avoir pu rattraper le bombardier italien[2]. Un second décollage sur alerte a lieu plus tard dans l’après-midi (15 h 35 – 15 h 40) avec les deux mêmes pilotes et avions sud-africains, ainsi que les Flying Officer Robert H. Chapman (L7619) et Pilot Officer Alan Tofield (K6143). Le vol est, cependant, de courte durée puisque l’appareil non identifié s’avère être un De Havilland DH.89[3].

Comme les soirs précédents, la RAF repart à l’attaque de diverses cibles italiennes. Ainsi, le No.14 (RAF) Squadron envoie six Bristol Blenheim Mk IV contre Asmara et Gura (22 h – 6 h 40). Les Britanniques sont, cependant, attendus par la Regia Aeroanautica puisque plusieurs affrontements ont lieu avec la 412a Squadriglia CT. C’est le cas du Flight Sergeant Leslie H. Moulton (T1819) qui est contraint de repousser chemin suite à l’intervention d’un Fiat CR.42. Plusieurs bombardiers italiens sont aussi signalés au-dessus de Port-Soudan pour attendre le retour des équipages britanniques[4]. La situation est plus difficile pour le No.223 (RAF) Squadron, dont les trois Vickers Wellesley sont interceptés avant d’arriver au-dessus de Gura, entre 3 h 23 et 4 h 55, par deux Fiat CR.42. Le L2690 (Flying Officer James Wallace, Sergeant Backell et Perks) est gravement endommagé dans l’affrontement. Si le pilote réussit à ramener l’appareil sur le terrain de Wadi Gazouza, ce dernier est radié des effectifs. Le K7720 (Flight Sergeant Leonard W. Bangley, Sergeant Botton et Dylan) est, lui, plus légèrement touché puisque plusieurs impacts sont relevés après l’atterrissage[5]. L’interception semble être été réalisée notamment par les Capitano Antonio Raffi et Tenente Mario Visintini. Deux bombardiers sont revendiqués endommagés par les Italiens durant cette nuit[6].

 

Pertes alliées
No.8 (RAF) Squadron Bistol Blenheim Mk I L8468 Squadron Leader Smith, Sergeant Tamlin et Hanan. Endommagé par la DCA, Dire Dawa.
No.223 (RAF) Squadron Vickers Wellesley L2690 Flying Officer James Wallace, Sergeant Backell et Perks Détruit à l’atterrissage (Wadi Gazouza), suite à combat aérien (environ Gura).
No.223 (RAF) Squadron Vickers Wellesley K7720 Flight Sergeant Leonard W. Bangley, Sergeant Botton et Dylan Endommagé en combat aérien (environ Gura)
Revendications Italie
412 a Squadriglia CT Deux bombardiers endommagés. Capitano Antonio Raffi et Tenente Mario Visintini Environ Gura.

[1] Un appareil du 44bis Gruppo BT ? L’unité vient d’être déplacée sur Gura, et un des appareils aurait été envoyé sur Port Soudan pour une mission de reconnaissance — photographie. SHORES, Christopher ; RICCI, Corrado. Dust Clouds in the Middle East – The Air War for East Africa, Iraq, Syria, Iran and Madagascar, 1940 – 1942. London : Grub Street, 2010 (Reprinted). p. 86.

[2] La participation des deux pilotes sud-africains n’est pas signalée dans le (court) document résumant l’activité du No.1 (SAAF) Squadron durant cette période. Ils sont, par contre, listés dans l’ORB du K Flight. K Flight : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kew : TNA, AIR 29/858 ; SCHOEMAN, Michael. Springbok Fighter Victory : East Africa (1940 – 1941). Nelspruit : Freeworld. p.48 ; BROWN, James Ambrose. A Gathering of Eagles : The campaigns of the South African Air Force in Italian East Africa (1940 – 1941). Cape Town : Purnell and Sons, 1970. p.100.

[3] K Flight : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kew : TNA, AIR 29 / 858 ; No.14 (RAF) Squadron : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kew : TNA, AIR 27/192.

[4] No.14 (RAF) Squadron : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kew : TNA, AIR 27/192 ; NAPIER, Michael. Winged Crusaders : The Exploits of 14 Squadron RFC & RAF 1915 – 1945. Barnsley : Pen & Sword, 2013.

[5] No.223 (RAF) Squadron : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kew : TNA, AIR 27/1374. Reconnaissance Report et Combat (Bomber) Report : Sergeant Bangley, Flying Officer Wallace et Pilot Officer Wild : No.223 (RAF) Squadron, Appendices. Kew : TNA, AIR 27/1379.

[6] EUSEBI, Eugenio, LAZZARO, Stefano et SLONGO Ludovico. Le vittorie aeree di Mario Visintini in Africa Orientale, in Storia Militare, n°246, 2014, p. 63. GUSTAVSSON, Håkan. Capitano Mario Visintini Medaglia d’oro al valor militare. Biplane Fighter Aces from the Second World War [Consulté le 06/04/17]. http://surfcity.kund.dalnet.se/italy_visintini.htm ;  GUSTAVSSON, Håkan. Capitano Antonio Raffi. Biplane Fighter Aces from the Second World War [Consulté le 06/04/17]. http://surfcity.kund.dalnet.se/italy_raffi.htm

Laisser un commentaire