13 août 1940

Les Rhodésiens continuent à résister toute la journée, néanmoins, la situation s’aggrave dans la nuit, lorsque les Italiens commencent à s’infiltrer dans le dispositif, depuis le flanc sud et les monts Assa. Ainsi, une colonne du 2nd Battalion Black Watch, chargée de ravitailler les positions avancées, subit une embuscade.[1]

Afin de soutenir cette tentative de contournement, plusieurs Ca 133 du 27 bis Gruppo BT bombardent à intervalles réguliers Jerato Pass, tandis que des Fiat CR.32 sont envoyés mitrailler l’aérodrome de Berbera pour empêcher toute récupération des deux Bristol Blenheim Mk I posé la veille.[2]

À Aden, par contre, les Blenheim sont aux limites de leurs utilisations, et la RAF ne peut qu’envoyer trois appareils du 8 Squadron RAF sur l’aérodrome de Jijiga pour essayer d’interrompre l’action de la Regia Aeronautica, mais sans résultat.[3] Dans un dernier effort, désespéré, le 223 Squadron RAF et ses onze Wellesley reçoit l’ordre de rejoindre Aden depuis le Soudan. Néanmoins, la longueur du trajet ne permet guère d’espérer une entrée en action avant deux à trois jours.

À noter que sur le front sud, Christopher Shores et Corrado Ricci mentionne la perte d’un Fairey Battle Mk I du 11 Squadron SAAF, lorsque le Captain Johan L.V. de Wet[4] s’écrase aux environ de Lokitaung (nord-ouest Kenya) dans le cadre d’une mission menée en territoire adverse.[5] Cet évènement pose, néanmoins, un problème réel. En effet, si un appareil est bien signalé perdu, dans les listes de la SAAF, pour le mois d’août, la date et l’identité précises ne sont pas connues.[6] En outre, le War Diary du Squadron n’indique strictement rien pour cette journée, se limitant à la simple mention « nil »[7], de même pour celui du commandement de la SAAF.[8] De surcroît, les mêmes documents, ainsi que les ouvrages sud-africains considèrent que la première mission du Squadron a été effectuée à la date du 19 août.[9]

Revendications Commonwealth
  1 Fiat CR.32 détruit Tirs au sol Aérodrome de Berbera

[1] I.S.O. Playfair (Maj Gen), The Mediterranean and Middle East, The early successes against Italy (to may 1941), Uckfield, The Naval & Military Press, coll. « History of the Second World War, United Kingdom military series », 2004, p. 176 ; « The Invasion of British Somaliland », Stone & Stone, second world war books [En Ligne], http://stonebooks.com/history/somaliland.shtml, [Consulté le 23 juin 2013]

[2]  C. Shores et C. Ricci, Dust Clouds in the Middle East, 2e éd., London, Grub Street, 2010, p. 50 à 51; C. Shores et C. Ricci, Dust Clouds in the Middle East, 2e éd., London, Grub Street, 2010, p. 51 ; J. Sutherland et D. Canwell, Air War East Africa, the RAF versus the Italian Air Force, Barnsley, Pen & Sword Military, 2009, p. 58.

[3] « 13 august 1940 », 8 Squadron RAF : Operations Record Book (Form 540 and Form 541), op. cit.

[4] Ce dernier trouvera la mort, en mai 1942, lors de la tragédie de Kufra. En effet, à cette date, trois Bristol Blenheim Mk IV du 15 Squadron SAAF sont perdus en plein désert, lors d’une patrouille, entraînant la mort de onze des douze membres d’équipage après sept jours d’une longue et terrible agonie. Pour plus d’informations, voir : J.J.M. COETZEE, « The tragedy at Kufra », The South African Military History Journal [En Ligne], decembre 2001, vol 12, n°2, http://www.samilitaryhistory.org/vol122jc.html [Consulté le 23 juin 2013].

[5] C. Shores et C. Ricci, Dust Clouds in the Middle East, op. cit., p. 51.

[6] W. Brent, 85 tears of South African Air Force (1920 – 2005), Nelspruit, Freeworld Publications, coll. « African Aviation Series », 2005, p. 126.

[7] « 13 august 1940 », 11 Bomber Squadron SAAF, War Dirary, Kew – TNA, AIR 54 / 3.

[8] « 13 august 1940 et télégrammes correspondants », Narrative northern operations SAAF, August 1940, Kew – TNA, AIR 54 / 8.

[9] « 19 august 1940 », 11 Bomber Squadron SAAF, War Dirary, op. cit. ; « 19 august 1940 et télégrammes correspondants », Narrative northern operations SAAF, August 1940, op. cit. ; J.-A. Brown, A gathering of eagles, the campaigns of the South African Air Force in Italian East Afica (1940 – 1941), Cape Town, Purnell, coll. « South African Forces World War II », 1970, p. 58 ; S. McLean, Squadron of the South African Air Force and their aircraft (1920 – 2005), Cape Town, auto-édition, 2005, p. 122.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.