12 octobre 1940

Front Sud

Dans la nuit du 12 au 13 octobre, la SAAF organise un bombardement combiné des No.11 et 12 (SAAF) Squadron sur l’aérodrome italien de Yavello entre 22h00 et 01h30. L’attaque débute avec l’arrivée d’une première formation de quatre Ju.86[1] qui, grâce à la lumière de la pleine lune, effectue un semi-piqué depuis une altitude d’environ 1 500 mètres. Ils sont suivis par trois Fairey Battle : n°907 (Captain Piet J. Robbertse ; Air Sergeant H.V. Barfield), n°909 (Lieutnant B.L. Hutchinson ; Air Sergeant S.H. Hipkin) et n°906 (Lieutnant B.S. Hamilton ; Air Sergeant I.S. Thorburn) qui lâchent leurs bombes en vol razant, tandis que plusieurs tracts anti-italiens sont parachutés dans les environs. A noter que le bombardement est effectué individuellement par chaque appareil, avec une alternance de trente minutes. En tout, une charge de bombes de 6 300 lb est larguée sur l’aérodrome, ainsi que 5 000 tracts. Le résultat apparaît, néanmoins, très limité et se résume à la destruction d’un poste de défense anti-aérienne, et des dommages inconnues aux hangars. La présence appareils italiens sur place est difficile à déterminer puisque les rapports du No.11 (SAAF) Squadron font état d’un bombardier possible au sol, tandis que ceux du No.12 (SAAF) Squadron regrette l’absence de tout élément aérien sur place[2].


[1] Malheureusement l’ordre de mission, dans l’ORB du Squadron, est difficilement lisible pour reconnaître le nom des équipages et numéros des appareils engagés.

[2] « 12 october 1940 », October – Narrative Norther Operations SAAF. Kew : TNA, AIR/54/8 ; « 12 october 1940 », No.11 (SAAF) Squadron : War Diary. Kew : TNA, AIR/54/3 ; « 12 october 1940 », No.12 (SAAF) Squadron : War Diary. Kew : TNA, AIR/54/4.

Laisser un commentaire