11 Janvier 1941

Front nord

Le Bristol Blenheim Mk IV T1857 (Sergeant Leslie H. Moulton) est envoyé entre 07h00 et 12h15 pour une reconnaissance photographie du secteur de Kassala afin d’estimer l’état des défenses italiennes. Afin d’assurer la réussite de la mission, deux Gloster Gladiator du No.1 (SAAF) Squadron sont chargés d’assurer l’escorte[1]. En effet, les Captain Gerald J. le Mesurier, Lieutnant Thomas Condon, E.A. Jarvis, P.H. Smith, Servaas de Kock Viljoen et K.A. Young ont rejoint le terrain avancé de Heston, dès 05h40, pour une série de patrouilles au-dessus de la frontière. Durant l’un de ces vols au-dessus de Metemma (07h25), le Captain Gerald J. le Mesurier ainsi que les Lieutnant E.A. Jarvis et K.A. Young aperçoivent trois Caproni Ca.133 et quatre Fiat CR.42 à une altitude d’environ 5 000 mètres. Malgré une tentative, les pilotes sud-africains ne sont pas en mesure d’intercepter les Italiens qui larguent leurs bombes sur des positions britanniques dans les environs de Kassala.

Depuis Aden, le No.8 (RAF) Squadron est relativement actif avec quatre sorties. Ainsi, le Bristol Blenheim Mk I L1520 (Flying Officer Owen, Sergeant Scott et Pilot Officer Saward) effectue une reconnaissance de la Somalie britannique entre 06h07 et 10h50. Au même moment (06h05 – 12h05), le L8517 (Flying Officer Court, Sergeant Prentice et Mantle) décolle en direction de l’aérodrome éthiopien de Jijiga où un Savoia-Marchetti SM.81 est attaqué au sol, sans résultats. En fin d’après-midi (17h45 – 21h25), les mêmes appareils, mais avec des équipages différents : L1817 (Flying Officer Young et J.R. Montcalm[2] ; Sergeant Grimshaw) L1520 (Sergeant Allen, Jones et Owen) sont chargés de bombarder le terrain de Shinile. Si les bombes semblent bien tomber sur l’objectif, les équipages ne peuvent cependant pas évaluer les éventuels dégâts[3].

Front sud

Trois Hartbees du No.40 (SAAF) Squadron décollent de Marsabit pour une reconnaissance offensive au-dessus du fort frontalier italien de Gorai. Seize bombes de 20lb sont larguées, tandis que plusieurs véhicules sont mitraillés[4].


Pertes alliées
No.60 (SAAF) Squadron Avro Anson n°1114 Lieutnant J.M. Grodon ; Warrant Officier Q.E.M. McGlashan ; Air Sergeant A.C.A. Leysath Atterrissage forcé suite à un problème moteur, Rumuruti [5]

[1] No.14 (RAF) Squadron : Operations Record Book (Form 540 and Form 541). Kew : TNA, AIR 27/192 ; NAPIER, Michael. Winged Crusaders : The Exploits of 14 Squadron RFC & RAF 1915 – 1945. Barnsley : Pen & Sword, 2013.

[2] En réalité, le nom d’emprunt du français René Loiseau. Né le 25 juin 1908 à Paris. Ancien directeur de la Banque d’Indochine à Addis-Abeba, il s’engage auprès de la RAF en août 1940 et rejoint le No.8 (RAF) Squadron en raison de sa connaissance de la géographie locale.

[3] No.1 (SAAF) Squadron : War Diary. Kew : TNA, AIR/54/1.

[4] January 1941 – Narrative Northern Operations SAAF. Kew : TNA, AIR/54/9 ; No.40 (SAAF) Squadron, War Diary. Kew : TNA, AIR 54/5.

[5] No.60 (SAAF) Squadron, War Diary. Kew : TNA, AIR 54/7.

Laisser un commentaire