10 septembre 1940

Front Nord

Dans la nuit, les troupes britanniques lancent une attaque contre le fort de Kassala. Le No. 14 (RAF) Squadron envoie, à 11h15, trois Wellesley en soutien. Ils sont interceptés sur le chemin de retour (13h50) par deux Fiat CR.42. Le Wellesley K7763 (Pilot Officer James A. Ferguson ; Pilot Officer James Lynch[1] ; Sergeant Thomas Conway[2]) est abattu en flamme, seul le pilote réussit à sauter, tandis qu’un un deuxième est revendiqué. Dans tous les cas, le bombardement ne semble pas avoir eu d’effet majeur, puisque les Italiens repoussent l’attaque au sol peu après[3].

A noter que selon les chiffres cités par Christopher Shores et Corrado Ricci, à cette date, la Regia Aeronautica a perdu 84 appareils (toutes causes confondues), tandis que 143 membres ont été tué et 71 blessés[4].

Front Sud

Suite au départ imminent du No. 237 (Rhodesia) Squadron, le B Flight du No. 40 (SAAF) Squadron reçoit l’ordre de rejoindre Garissa afin de les remplacer[5].


[1] « Casualty details : Lynch, James », Commonwealth War Graves Commission [En Ligne], http://www.cwgc.org/find-war-dead/casualty/2272478/LYNCH,%20JAMES, [Consulté le 21 septembre 2014].

[2] « Casualty details : Conway Thomas », Commonwealth War Graves Commission [En Ligne], http://www.cwgc.org/find-war-dead/casualty/2272334/CONWAY,%20THOMAS, [Consulté le 21 septembre 2014].

[3] « 10 september 1940 » 14 Squadron RAF : Operations Record Book (Form 540 and Form 541), op. cit.; M. Napier, Winged Crusaders: The Exploits of 14 Squadron RFC & RAF 1915-45, op. cit.; C. Shores et C. Ricci, Dust Clouds in the Middle East, op. cit., p. 59 à 60 ; J. Sutherland et D. Canwell, Air War East Africa, the RAF versus the Italian Air Force, op. cit., p. 66 à 67.

[4] C. Shores et C. Ricci, Dust Clouds in the Middle East, op. cit., p. 60.

[5] « 10 september 1940 » 40 Squadron SAAF, War Diary (November 1939 – January 1941), Kew – TNA, AIR 54/79.

Laisser un commentaire