10 décembre 1940

Front Sud

Une journée quelque peu originale à lieu pour le No.3 (SAAF) Squadron. Ainsi, la Royal Navy décide de planifier un raid naval contre le port somalien de Kismaayo. Le HMS. Southampton doit, donc, approcher vers 13 h 00 pour ouvrir le feu sur les différentes installations portuaires et navires présents. À cet effet, l’hydravion Walrus, transporté par le navire, est chargé de guider les tirs. Afin d’éviter toute menace par la Regia Aeronautica, quatre Hawker Hurricane Mk.I (Major Noël G. Niblock-Stuart, Capatain John E. Frost et Noël, C. Harvey, Second Lieutnant S.D. Marsh du No.3 (SAAF) Squadron sont chargés de se relayer (par section de deux) entre 13 h 00 et 13 h 45. En parallèle, un Glenn Martin (Major Charles E. Martin) du No.14 (SAAF) Squadron doit effectuer une reconnaissance approfondie en fin d’après-midi (16 h 00 – 18 h 00). Un navire de transport italien est signalé détruit. Le résultat de ce raid semble très limité puisque selon le rapport du Major Charles E. Martin : « après la fin du bombardement naval, le transport maritime a repris comme avant ».

Pertes alliées
No.1 (SAAF) Squadron Gloster Gladiator Mk.II N5830 Lieutnant John L. Hewitson Rentre à sa base, problème moteur.

Laisser un commentaire